Les grands groupes se mettent à l’école des start-up

Les grands groupes se mettent à l'école des start-up

Chez Engie comme dans beaucoup de grandes entreprises, on cherche aujourd’hui à se doter d’organisations plus agiles, s’inspirant de ce qui fonctionne bien dans le monde des jeunes pousses.

Etre plus « agile », c’est aujourd’hui la préoccupation de tous les grands groupes. Ils vivent dans la crainte de voir émerger une start-up qui viendra les concurrencer. Tous tentent donc de s’inspirer de ce qui se passe dans la Silicon Valley, pour devenir plus réactifs et innovants.

Lire la suite.